Crimes de guerre nazis en Agenais. Seconde guerre mondiale en Lot & Garonne
Accueil du site > 20. Nos sources > 30. Enquête de la PJ en 1946 > 30. Le rapport > 11. Le rapport rédigé par la P.J de BORDEAUX en mai 1946

11. Le rapport rédigé par la P.J de BORDEAUX en mai 1946

mardi 1er avril 2008, par Michel Sercan

R A P P O R T _______

L’Inspecteur de la Sûreté Nationale LACHAUD Jean de la 7ème Brigade Régionale de Police Judiciaire 3ème SECTION

à

Monsieur le COMMISSAIRE PRINCIPAL Chef de la 7ème Brigade Régionale de Police Judiciaire

OBJET  : Fusillade de ST PIERRE DE CLAIRAC (Lot-et-Garonne) REFER  : La lettre jointe n° 2901/Cab. du 9/3/46, de Monsieur le SECRETAIRE GENERAL pour la POLICE à BORDEAUX.

Conformément à vos instructions ci-jointes en date du 27/2/1946, j’ai l’honneur de vous rendre compte des résultats de l’enquête à laquelle je me suis livré, accompagné de l’Inspecteur s/Chef COSSAUNE André, relativement à la fusillade de 11 patriotes, le 7/6/44 par les Allemands, à STPIERRE DE CLAIRAC (Lot-et-Garonne).

LES FAITS

A la suite d’une dénonciation vraisemblablement, sous l’occupation, le 7 juin 1944, vers 15 heures des troupes allemandes envahissaient le village de ST PIERRE DE CLAIRAC, situé près d’AGEN (Lot-et-Garonne), procédaient à l’arrestation de 11 patriotes et exécutaient ceux-ci par balles, sous l’accusation de détention d’armes et d’actes "terroristes".

Pour lire l’intégralité du rapport, vous pouvez télécharger la suite du rapport au format word ou visionner chaque page, copie du dossier des Archives Départementales de Lot & Garonne ci-dessous.

Portfolio

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0